CCF - Guitar CCF - Guitar CCF - Guitar

Coup de Coeur - Francophone

18 novembre 2015

BILAN DE LA 29E ÉDITION MONTRÉALAISE

#CCF2017

Nouvelles

UN COMMUNIQUÉ PAS TOUT À FAIT COMME LES AUTRES

Montréal, le 18 novembre 2015 – Comme dans toutes les manifestations du genre, à l’heure où les réflecteurs s’éteignent sur la 29e édition du Coup de cœur francophone, il est coutumier de rédiger un communiqué bilan qui fait écho à l’événement, question de revenir sur les moments marquants et de souligner, si c’est le cas, le succès rencontré. Eh bien, ce fut le cas.

Mais ce que l’on souhaite avant tout transmettre dans ce communiqué pas tout à fait comme les autres, c’est notre solidarité envers le peuple français suite aux terribles événements du 13 novembre dernier. Nous avons vécu cette catastrophe en compagnie des artistes, des stagiaires et des collègues français venus à Montréal pour assister au Coup de cœur. Des personnes envahies par l’inquiétude qui découvraient l’horreur au fil des nouvelles et des échanges avec leurs proches, certaines dévastées par la mort de leurs connaissances, voire de leurs amis, et par la crainte de voir le bilan s’alourdir.

Comment souligner l’effervescence de ces 12 jours de spectacles au milieu duquel s’est imposé ce bien triste vendredi 13 ? En ne restant pas silencieux et en transmettant à nos amis français ce bouquet d’énergie et d’émotions vécues au fil de la centaine de spectacles présentés durant l’événement, tel un hymne à la vie.

Tour de piste

La 29e édition prenait fin hier avec la présentation du magnifique Piaf a 100 ans. Vive la Môme ! au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts. Faire écho aux diverses expressions de la chanson aux formes et aux couleurs des plus variées, demeurer à l’affût des courants actuels et offrir une large place à la scène émergente, c’est ce qu’a offert cette 29e édition.

L’énergique spectacle d’ouverture du très attendu Bernard Adamus dans un Club Soda bondé a donné le ton à l’événement. Au chapitre des soirées chaudes, puissantes et colorées, on ne peut passer sous silence les prestations de Galaxie, d’Ariane Moffatt et de Marie-Pierre Arthur. À marquer d’une pierre blanche, la prestation lumineuse de Pierre Flynn, qui marquait son retour sur la scène montréalaise après plus de 11 ans d’absence.

Le Lion d’Or a quant à lui rugi plus d’une fois, notamment lors de la soirée réunissant Rosie Valland et la très attendue Safia Nolin qui faisait sa rentrée montréalaise. Mêmes rugissements pour la rentrée flamboyante de Fanny Bloom et celle de l’excentrique et sympathique formation acadienne Les Hôtesses d’Hilaire. Et que dire de la toute dernière prestation d’une longue tournée d’Alexandre Poulin, acclamée par un public conquis.

Les artistes français Dimoné, Barcella et Gaël Faure ont de toute évidence capté l’attention du public qui les découvrait. On devrait sûrement les revoir bientôt. C’est également le cas pour le Belge Antoine Chance et le Suisse LiA. Quant au plus Québécois des Français, Daran, il a subjugué le public avec son audacieux et fort touchant concept de création multimédia. De l’Ontario, le joyeux Mehdi Cayenne a fait salle comble pour son spectacle lancement à Montréal, tandis que la formation Pandaléon, qui livrait un avant-goût très prometteur de son prochain album, a livré deux prestations le même soir, soit au Lion d’Or et au Divan Orange.

Au chapitre des initiatives surprenantes et originales, le trio de spectacles présentés dans trois salles différentes du Benoit Paradis Trio sur le thème : Mes premières parties sont plus big que moi. Il s’agissait de nuls autres que de Keith Kouna, Stéphane Lafleur et Bernard Adamus.

Dans la série Au cœur de la nuit, les fins de soirées au Divan Orange, à l’Esco et pour la première fois au Quai des Brumes, qui a célébré cette année son 30e anniversaire, ont été chaudes et colorées. À souligner entre autres, les prestations d’Émile Bilodeau devant un fan club nombreux et conquis et la soirée à guichet fermé soulignant les 10 ans de Pawa Up First. Sans oublier la prestation de l’infatigable Papet J. propulsé par le Bass Ma boom Sound System, le buzz Paupière qui a soulevé l’Esco ainsi que tous les autres.

Le Coup de cœur francophone se poursuit dans 45 villes au Canada
Le Coup de cœur francophone se poursuit jusqu’au 6 décembre dans 45 villes d’un océan à l’autre et à l’autre. Parmi les artistes qui poursuivront la route, mentionnons entre autres Fred Pellerin, Salomé Leclerc, Gaël Faure, Stef Paquette, Michel Rivard, Caroline Savoie et Joseph Edgar. Pour savoir où et quand, consultez le coupdecoeur.akufen-server.ca.

Merci à tous nos partenaires :

Merci à SiriusXM, présentateur de l’événement, pour sa confiance et son appui renouvelés, ainsi qu’à tous nos partenaires publics et privés qui nous ont soutenu dans la présentation de cette 29e édition. Parmi eux, soulignons l’appui de Boréale, de Patrimoine canadien, de la SODEC et de la Sodexport, de la ville de Montréal, de Musicaction, d’ICI Musique, diffuseur principal du CCF dans tout le Canada, de TV5 et Unis TV.

RENDEZ-VOUS DU 3 AU 13 NOVEMBRE PROCHAIN POUR CÉLÉBRER LA 30E ÉDITION 2016 !

– 30 –

Relations de presse : Communications Lise Raymond, 450 640-0500 – info@clraymond.com
Source : Coup de cœur francophone, 514 253-3024 – cgranger@coupdecoeur.akufen-server.ca

Corps Amour Anarchie