recherche

5-15 novembre 2020

Automne 2020

Coup de Coeur - Francophone

Djely Tapa

Monde/World
Partager

Djely Tapa

Lauréate du prix Juno 2020 dans la catégorie « Meilleur album musique du monde de l’année » et «Révélation Radio-Canada en musique du monde 2019-2020 » avec son premier album solo « BAROKAN » Djely Tapa revient à Vancouver pour la première soirée de la 26ième édition du Coup de cœur francophone de Vancouver. Ce premier opus rend hommage à la femme et à l’africanité sur fond de musique blues et électro. Djely Tapa a foulé les scènes de nombreux festivals de musique partageant l’affiche avec des vedettes de la musique africaine telles que Femi Kuti et Sekouba Bambino en juillet dernier pour la 32ième édition du Festival International Nuits d’Afrique, les Francofolies de Montréal et le FolkFest de Vancouver. Elle a collaboré avec de nombreux artistes de la scène canadienne dont Robert Lépine, Zal Cissoko, Afrotonix et Afrikana Soul Sister. Originaire de la région de Kayes, à l’Ouest du Mali, Djely Tapa descend d’une lignée d’illustres griots (historiens spécialisés dans la louange et la déclamation des récits historiques des héros fondateurs en Afrique de l’Ouest), et est aujourd’hui une ambassadrice de la djeliya, l’art de la griotique.

À son arrivée au Canada, rien ne laissait prévoir son retour à la musique, mais elle est très vite sollicitée par ses congénères de la diaspora noire à Montréal : « Recommencer avec la musique, ça a été tout d’abord une obligation, affirme-t-elle. Il n’y avait pas de griottes dans la communauté africaine et j’ai été appelée à jouer mon rôle ». Fille de griots, dont le métier est une fonction sociale, voire une mission, Djely Tapa a relevé le défi ! Pourtant revenir au chant n’a pas été facile : « J’ai été bercée par les histoires, les contes et la danse, mais la scène est une autre chose. On naît griotte, mais artiste, on le devient. C’est un métier qu’il faut apprendre. Peu à peu, j’ai retrouvé ma voix. Mes voyages au pays m’ont permis de m’imprégner des divers styles de musique du Mali. Au Canada également, je me suis intéressée à d’autres genres, comme le jazz et l’électro ». Quatorze ans après, le défi est gagné ! Star incontournable du paysage musical canadien et québécois, Sountougoumba Diarra – de son vrai nom – a créé trois ensembles : un duo voix-kora avec Djely Mory Tounkara et deux groupes : les Griots de Montréal et Djelygroove.